Notre hommage à tous les innocents qui offriront leur vie demain et tous les autres jours, dans la souffrance].

sans-titre

Ma lettre à l’Humanité,
Demain à 10h, la lame du couteau viendra souiller ma blanche laine sans que je n’ai le temps de fuir ou de bêler.
Au regard de tous et dans la liesse de la fête, je passerai de la vie au trépas, implorant le ciel que cette entaille au milieu de ma gorge cesse de me transpercer jusqu’au cœur.
Dans l’indifférence, mon sang m’étouffera, et je pousserais, tant que mes forces me le permettront, des râles de souffrance et de douleurs. Que de maux je ressens en ces longues minutes me dérobant mon existence.
Je n’aurais jamais pensé que mon frère puisse m’infliger un tel châtiment…
Je viens de quitter cette terre dans l’indifférence générale, la souffrance et la solitude de ma condition.
Ma chair encore tiède est à présent la propriété des hommes, elle ravira les appétits.
Qui donc se souviendra de moi demain ?
Qui saura que j’ai existé et moi aussi aimé le soleil réchauffant ma toison et inondant mon regard ?
Qui pensera à ces minutes où je vous ai appelé, imploré vous mes frères humains ?
Mais que faites-vous là ? Vous êtes devenus insensés ?
Mon âme mérite-t-elle une pareille mise à mort ?
Qu’ai-je donc fait de si détestable pour mériter une pareille extermination ?

J’ose espérer que ma lente agonie sera le révélateur de ce que vous faites subir à tous mes semblables chaque jour, chaque heure, chaque minute.
Humains réveillez-vous : jamais nous ne vous avons offensé, torturé, martyrisé !
Rendez-nous grâce pour toutes ces impunités que vous osez justifier au nom d’un Dieu, d’un ventre, d’une fête, d’une envie, d’un prix…
A présent mon cœur cesse de battre, mes yeux se ferment mécaniquement, et mon corps est vidé de sa substance.
Votre repas peut enfin commencer…

Je suis un mouton parmi des milliards d’autres, je suis le n°2568.
Adieu mes frères.

sans-titre

A propos de l'auteur

AFAAD
Association en faveur de l'abattage des animaux dans la diginité. Nous nous battons pour que chaque animal soit étourdi préalablement à sa mise à mort.

Soyez le premier à commenter cet article sur "Notre hommage à tous les innocents qui offriront leur vie demain et tous les autres jours, dans la souffrance]."

Laisser un commentaire